Les tendances de la maison connectée au CES de Las Vegas 2014

samsung smart home mailbox

De par leur quantité impressionnante à venir, plusieurs dizaines de milliards d’ici la fin de la décennie, les objets connectés vont réguler le monde qui nous entoure. Au CES de Las Vegas, ils ont parfaitement réussi à attirer toute l’attention sur eux !

Objets connectés

Les objets qui ont le plus trusté l’actualité ne sont pas forcément ceux qui sont liés à la maison connecté. Ce sont plutôt le bijou de surveillance d’exposition au soleil Netatmo June, le système de suivi du sommeil Withings Aura, la brosse à dents Kolibree, les nombreuses montres connectées ou les nouveaux jouets-robots Parrot et Sphero qui ont su truster les premières pages.

Il n’y a malgré tout aucun autre salon dans le monde avec une telle concentration d’objets connectés liés à la maison. Pour ceux qui voulait les toucher de près, on retrouvait les thermostats de Nest (et son détecteur de fumée + CO), Netatmo ou Tado°, l’écran numérique pour toute la famille Bee-Wall, la solution Mother et ses Cookies de Sen.se.

nest fire truck

La sécurité était représentée par les caméras de surveillance Piper et Dropcam ainsi que le système tout en un Canary. Notons tout de même une nouveauté dans le domaine des serrures connectées où le français Okidokeys vient concurrencer Lockitron et August.

okidokeys

Curieusement, alors qu’on annonce la « silver economy » (séniors, maintien à domicile) comme l’une des facettes les plus importantes de l’Internet des Objets, il y avait très peu de produits présentés, essentiellement sur des micro-stands au fond du hall sud. Aucun n’a su faire la une des médias.

solutions pour la maison connectée

Du côté des box ouvertes déjà connues, on retrouvait SmartThings, compatible avec de plus en plus de produits tiers (Hue, Sonos, Jawbone) et qui présentait le tout dans une maison de démonstration à quelques miles du salon. Lifedomus étoffe également sa box régulièrement avec de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles compatibilités. Une nouvelle version mono-protocole de la box (KNX ou Z-Wave ou…), moins chère, a été annoncée. Revolv, sorti en 2013, était présent pour la première fois avec une très belle proposition, très simple d’utilisation, à tous les niveaux. Une société à surveiller !

beewi bluetooth

Les systèmes complets avec box et accessoires constituaient le gros des espaces Z-Wave et ZigBee (Vera, Fibaro, etc.), que l’on pouvait compléter par Iris de Lowe’s ou Staples Connect, développé par Zonoff. Les nouveautés ici étaient françaises (encore !) avec une gamme complète BeeWi en Bluetooth 4.0, et le système Archos constitué de capteurs tout petits, facilement intégrables et dont les tarifs s’annoncent très compétitifs. Mais n’oublions pas Belkin WeMo et sa gamme qui se développe en venant s’intégrer dans des produits électroménagers (autocuiseur, cafetière, chauffage).

belkin wemo

Il y a en face de ces solutions les plateformes propriétaires Samsung, LG ou Haier. Ces spécialistes de l’audio/vidéo et de l’électroménager ferment effectivement leurs applications de pilotage de la maison, connectable à leurs seuls produits. C’est parfait si on reste en mono-marque, mais comme ça n’arrive quasiment jamais dans la vraie vie, la viabilité de ces plateformes est toute relative. Dommage, car l’application HomeChat de pilotage vocal chez LG est plutôt intéressante.

haier smart home

Plateformes universelles, Allseen en tête

Et puis il y a les plateformes basées sur un standard à vocation « universelle » que les fabricants doivent intégrer dans leurs produits, avec comme objectif de rassembler un maximum d’acteurs. L’an dernier, QEO de Technicolor était la nouveauté dans le domaine, qui n’a pas vraiment pris depuis. Cette année, c’est la Allseen Alliance (que je vous avais présentée ici), portée par Qualcomm et déjà adoptée par Panasonic et Medion pour la partie multimédia, qui était sur le devant de la scène. Samsung a annoncé ce jour intégrer Allseen dans tous ses téléviseurs de la gamme 2014 !

allseen alliance alljoyn qualcomm

Allseen a aussi la bonne idée d’être ouvert sur l’IP et donc compatible avec de nombreux objets connectés comme les lampes LIFX, la serrure August ou le système de sécurité Canary. Tout ceci était parfaitement présenté, avec des usages plus ou moins pertinents, dans une maison reconstituée sur le stand Qualcomm. Sûrement la démonstration la plus convaincante cette année, avec celle de la maison SmartThings. Je ne sais pas si Allseen va prendre, mais les chances de QEO de s’imposer se sont tout à coup largement réduites.

Les « gros » veulent aussi leur part du gâteau

Cisco ne veut pas rater le train de l’Internet des Objets et il le fait savoir régulièrement. Son stand sur le CES était dédié à l’Internet of Everything, dont la base est la collecte et le traitement des données (big datas). Cisco sait répondre à cette problématique et le démontrait aussi bien dans la gestion de l’énergie que dans l’e-commerce personnalisé.

cisco internet of everything

Ericsson présentait le réseau social des objets connectés, le « Social web of things », un projet qui a déjà 3 ans ! L’interface ressemble à un Facebook light où les amis sont les objets de sa maison connectée. Cela permet de les piloter, de les écouter lorsqu’ils ont des alertes ou des infos à remonter. Les objets peuvent même s’exprimer virtuellement pour améliorer l’installation au fil du temps, en proposant des scénarios en fonction des équipements présents. Un peu d’intelligence artificielle intéressante qui n’a pas su trouver le chemin de la commercialisation pour l’instant.

ericsson social web of things

L’automobile connectée à la maison

L’an passé, Panasonic présentait une maison virtuelle où la voiture électrique pouvait servir de réserve d’électricité en cas de coupure de courant de la maison. Cette année, l’automobile (ultra)connectée était largement mise en avant, aussi bien pour la télématique de plus en plus perfectionnée que pour les possibilités de la future voiture autonome. De jolies et efficaces interfaces graphiques étaient présentées que l’on retrouvera sur les tableaux de bord des futurs modèles.

nest mercedes

C’est chez Mercedes que l’on trouvait la première incursion de la maison connectée liée avec la voiture. Nest a en effet été intégré dans les fonctionnalités de l’écran multimédia. Cela permet tout d’abord de vérifier la température en cours d’un ou plusieurs Nest, la modification de la consigne de température étant prévue pour une version ultérieure. Ensuite, lorsque l’on sélectionne l’une de ses adresses où se trouve un Nest, une fois la navigation lancée, le Nest sera prévenu au moment idéal, selon la distance à parcourir restante, afin de se mettre automatiquement en mode confort !

On est ici dans la customisation à son extrême. Mais si tout cela se fait de façon transparente, sans action complexe ou sans aucune action de l’utilisateur, il serait dommage de s’en priver ! Nest, grâce à son thermostat auto-adaptatif, est bien aujourd’hui le plus avancé dans l’intelligence artificielle de la maison. L’un des sujets majeurs pour le CES 2015 ? A suivre…

myfox

Pour aller plus loin :

3 thoughts on “Les tendances de la maison connectée au CES de Las Vegas 2014

  1. Les tendances de la maison connectée au ...

  2. Les tendances de la maison connectée au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>